Le Grand Asile envoie un “Cocktail Molotov”

Le Grand Asile (compagnie théatre-action, Bellefontaine) enfonce le clou en  2012-2013 dans toute la province de Luxembourg (et au-delà), elle étoffe ses activités et sa diffusion …

 

De quoi vous régaler les yeux et les oreilles avec d’abord les spectacles

Cocktail Molotov.jpgCocktail Molotov, la dernière création, entame une mini-tournée gaumaise :

  • Le 12 octobre à 20 h 00 à Virton, dans la salle de Fedasil (rue Croix Lemaire,9), organisée par la Maison des Jeunes de Virton. Le spectacle sera précédé par un spectacle de contes bénino-belges créés par quatres jeunes de la MJ. Infos et réservations : MJV au 063/45.72.97 ou mjvirton@hotmail.com
  • Le 19 octobre à 20 h 30, au Centre Culturel du Beau Canton (Anciennes écoles, rue Lorrène, 3 – Chiny) Infos et réservations : 061/31 30 11 – infos@ccbeaucanton.be  – www.ccbaucanton.be
  • Le 25 mai 2013 au Théatre du Fenil, Ferme de Bar (rue du Bar,3 à Ethe). Infos et réservations : Jacques Mahieu  063/41 27 61 – 0476/42 03 56 – ou mahieu.jacques@fulladsl.be

Cocktail Molotov est une création collective de la compagnie de théâtre-action Le Grand Asile d’après la pièce de Zilber Karevski. Coproduction du Centre Culturel d’Aubange /Le Gand Asile (Bellefontaine)

Avec : Sarah Antoine, joël Delsaut, Fabrizio Leva, Hélène De Wilde, et David Delaloy. Mise en scène : Aïcha Laveaux assistée de Déborah Barbieri (Le Grand Asile) Régie/scénographie : Sébastion Cugnon (Le Grand Asile) Création sonore : Vincent Lacopolla

Téo, professeur au Lycée, partisan d’une grève dure, en questionnement existentiel sur sa vie, ses aspirations et sur la manière de rétablir le dialogue avec son fils, est  confronté à une demande d’insémination artificielle artisanale de la part de Suzi, la compagne de son meilleur ami, Paul.

Tout ça pour faire passer pour naturelle la grossesse alors que Paul vient de découvrir qu’il est stérile…

Nadia, la compagne de Téo, avocate des sans-papiers, trouve la proposition stupide et folle…

Téo se pose des questions, beaucoup de questions… Et s’il lâchait tout ?

Tous les quatres nous emmènent au travers de leurs histoires personnelles pour mieux nous questionner sur nos engagements et les rôles qu’on endosse. Ils et elles ne nous apporteront aucune réponse toute faite mais à travers ce Cocktail Molotov s’entrevoit la possibilité de nous confronter à nos ocntradictions, nos choix, nons combats intimes mais aussi sociétaux.

Mais le Grand Asile c’est aussi des ateliers-théâtre de création collective accessibles à tous, sans pré-requis, avec justes l’envie de ‘exprimer, de jouer, de faire du théâtre   ….

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *